.

« COVID-19 : réflexions critiques en regard avec la personnalisation des soins » par Mme Joyce DOGBA

664
0 0

Dans le cadre de son plan d'action spécial COVID-19, l'AUF soutient les réseaux universitaires de santé dans leurs actions liées à la lutte contre la pandémie.

Elle soutient notamment les visioconférences organisées par la Conférence internationale des Doyens des Facultés de Médecine d’Expression Française (CIDMEF), réseau membre de l’AUF, qui se mobilise avec ses partenaires pour aider les facultés de médecines francophones à faire face à la pandémie.

Elle organise notamment des accessibles à toutes et tous. La CIDMEF, en partenariat avec la Société de Pneumologie de Langue Française et l’Espace Francophone de Pneumologie organisent toutes les deux semaines, depuis plus de quatre ans, des visioconférences d’actualités destinées à l’ensemble des Facultés de médecine l’espace francophone. Vingt facultés, près de 400 médecins, assistants y participent régulièrement.

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, les programmes ont été modifiés pour donner la priorité aux mesures d’urgence individuelles et collectives.

Une conférence en ligne a été organisée le 15 octobre 2020 sur le thème « COVID-19 : réflexions critiques en regard avec la personnalisation des soins ».

L'intervenante :

Mme Joyce DOGBA, M.D., PhD, Professeure adjointe au département de médecine familiale et de médecine d’urgence et chercheure en pédagogie des sciences de la santé à l’Université Laval (Québec). Médecin de formation (Togo) et diplômée en économie de la santé, Joyce Dogba détient un doctorat en santé publique en organisation et évaluation des services de santé (Montréal). Elle est présentement professeur agrégée au Département de médecine de famille et de médecine d’urgence à l’Université Laval.

Son programme de recherche englobe l’évaluation des pratiques collaboratives en partenariats avec les patients-usagers, dans la recherche, les soins et la formation des professionnels de la santé.

Elle vise aussi à faire avancer les connaissances et les pratiques partenariales avec les immigrants issus des minorités ethnoculturelles. Elle est Co-responsable du Groupe de travail sur l’engagement des patients au sein d’Action diabète Canada, un réseau de la stratégie de recherche axée sur les patients des Instituts de recherche en santé du Canada. Par ailleurs elle participe à de nombreux projets de recherche-action à l’internationale notamment au Burkina Faso.

L’un de ses projets à l’international vise à comprendre le concept et les barrières à l’engagement des patients Burkinabè dans les soins et la recherche et l’autre vise à améliorer l’implication des hommes dans la prévention de la transmission mère-enfant du VIH.

  • Webmestre

    Webmestre a envoyé un nouveau média

    10 months ago

Search