EFP banner

AUGUSTIN d’HIPPONE, patrimoine de nos humanités… Dr Bernard PIGEARIAS

3299
Créé par Bernard PIGEARIAS
648 j'aime, 637 je n'aime pas

Description

« Mon poids, c’est mon amour ; Où que je tende, c’est lui qui m’emporte. »
Confessions, 13,9,10

C’est à 600 mètres d’altitude, à 90 km de la rive sud de « mare nostrum » que nait le 13 Novembre 354

Aurélius Augustinus : ce municipe romain de Thagaste en Numidie devenu Souk Ahras en Algérie ignorait l’exceptionnelle destinée d’un de ses fils qui s’éteignit 76 ans plus tard le 28 Août 430 à Hippone sur la côte méditerranéenne, l’actuelle Annaba après avoir été Bône.

Son père Patricius était un berbère (littéralement illettré en latin donc un barbare/berbère pouvant s’exprimer par barbarismes ...) romanisé et devenu citoyen romain. Il n’avait pas fait d’études. Sa mère Monique était une chrétienne de la même origine berbère.

Sa langue maternelle et donc familiale était le latin. Elevé dans cette petite bourgeoisie romaine, Augustin reçut une éducation classique fondée sur la rhétorique, l’éloquence, la connaissance parfaite des textes latins à partir de 15 ans à Madaure (actuelle M’daourouch,Algérie) ; puis à 17 ans il poursuit sa formation à Carthage capitale punique, ce qui lui permettra de se nommer écrivain punique ... Consulter l'article complet

Back to Top