EFP banner

Traitements non pharmacologiques de la BPCO. Bernard Pigearias

2235
Créé par Bernard PIGEARIAS
385 j'aime, 366 je n'aime pas

Description

BPCO,

Curieux acronyme signant la Chronicité de l’Obstruction d’un organe, le Poumon, et des conduits l’irrigant en air, les Bronches !…

La prise en charge, le traitement de ce couple malade s’impose donc sur la durée :

ceci vaut pour la prise des médicaments proposés pour lever l’obstruction, et cela relève du patient lui-même.

Mais pour que ce message soit compris, il faut un soutien au patient, un soutien qui, lui, n’est pas pharmacologique, mais reste médical : le « médicament médecin » : d’empathie en éducation thérapeutique, le suivi sera conforté.

Le poumon est un échangeur, il fournit ce comburant essentiel à la chimie de la vie, la biochimie : l’oxygène à travers l’air plus ou moins bien reçu.

Et cet échange sert à l’autonomie du patient : relayé par la pompe cardiaque, l’oxygène permettra le mouvement, marque absolue du vivant.

Ce sera la nécessaire réhabilitation du muscle, le réel « moteur » de la vie, celui qui donne ses rythmes à la ventilation, à la circulation.

Et ce muscle devra être nourri, altéré, dans un environnement délétère…

BPCO, maladie globale, imposant une réponse thérapeutique globale,

Exigeant du médecin des remèdes, … pas seulement des médicaments !...

Back to Top